Zéro Limite

Qui regarde à l'extérieur rêve;

qui regarde à l'intérieur s'éveille.

Carl Gustav Jung

La paix commence en moi.

Mes problèmes viennent de mémoires qui rejouent dans mon subconscient. Aucune personne, aucun lieu ni aucun événement n'est concerné par mes problèmes.Ils sont ce que Shakespeare a si poétiquement appelé dans l'un de ses sonnets"des soupirs déjà soupirés"

Quand j'expérimente des problèmes provenant de mémoires qui se reproduisent, j'ai le choix.Je peux demeurer dans la même dynamique ou je peux implorer la divinité de me libérer d'eux grâce à la transmutation et par conséquent de remettre mon esprit à son point d'origine, à zéro, à son état de vide....où la mémoire est totalement libre,je suis moi-même divin comme la divinité qui m'a créé avec toute sa ressemblance.Quand mon subconscient est à l’état zéro, il n'y a plus de temps, de limites,de finitude, de mort.

Quand les mémoires mènent le bal,tout est embourbé dans le temps, l'espace, les problèmes, l'incertitude, le chaos, la gestion.

En remettant de l'ordre dans les mémoires grâce à mon alignement sur la divinité, je redonne de la clarté à mon esprit. Pas d'alignement, pas d'inspiration.Pas d'inspiration, pas de raison d’être. Dans mon travail de consultation avec les gens, je prie toujours la divinité de transmuter les mémoires logées dans mon subconscient qui rejouent mes perceptions, mes pensées,mes réactions en lien avec eux.

A l'état zéro,la divinité submerge l'inspiration dans mon esprit conscient et inconscient ,permettant ainsi à mon âmes de connaitre les gens exactement comme la divinité les connaît.

En travaillant avec la divinité, les mémoires qui sont transmutées dans mon subconscient le sont également dans le subconscient de tous les esprits et pas seulement chez les êtres humains, mais également dans les règnes végétal, animal et minéral et pour toutes les formes de vie visible ou invisible.

Que c'est merveilleux de réaliser que la paix et la liberté commence à l’intérieur de soi.

Paix de soi

Le but de la vie est d'être amour, à chaque instant. Pour atteindre ce but, l'individu doit reconnaitre qu'il est cent pour cent responsable de créer sa vie telle qu'elle est à chaque instant.Les problèmes ne proviennent pas des gens , des endroits et des situations, mais plutôt des pensées qui leur sont rattachées. Il doit réaliser qu'il n' a rien de tel à l’extérieure.

Ho'oponopono retourne en arrière dans le temps. Puisque la conscience agit seule, elle ignore le plus précieux cadeau de l'intelligence Divine: l’identité de Soi. De ce fait elle ignore également ce que peut être le problème. Cette ignorance résulte d'une résolution de problème inefficace. La pauvre âme est vouée à vivre pour le restant de ses jours des malheurs continuels et inutiles. Comme tout cela est triste.

L'esprit conscient a besoin d'être éveillé au cadeau d'Identité de Soi, de la richesse au-delà de la compréhension.

L'identité de Soi est indestructible et éternelle, tout comme son créateur,l'intelligence divine.

L'ignorance provoque une réalité faussée, insensée, d'une pauvreté inexorable, ou règnent la maladie, la guerre et la mort, de génération en génération.

La pratique de Ho’oponopono n’est en définitive rien d’autre que cela : c’est nettoyer ses propres mémoires, s’accorder le pardon, s’ouvrir à l’amour et être en paix. C’est ainsi que la réponse à cette question fondamentale, « Qui suis-je? »se fera de plus en plus claire. Car le but ultime de Ho’oponopono est de se connecter avec la divinité intérieure.

Vous pouvez pratiquer Ho’oponopono en répétant comme un mantra les quatre phrases, « désolé, pardon, merci, je t’aime » dès que survient un événement douloureux et vous constaterez toujours des résultats et une certaine amélioration. Mais si cela paraît si simple, notre propre expérience nous a montré que ce n’est pas si facile. Parce que l’idéal cependant est de vivre dans cette énergie du matin au soir, ce qui veut dire « nettoyer » sans cesse, toutes les mémoires, sans même chercher à comprendre leur origine ou leur nature. Cela signifie prendre la responsabilité et accepter tout ce qui vous arrive dans la vie, bannir tout jugement à l’égard d’autrui, des événements ou de soi-même, instaurer en vous une confiance en soi aveugle pour lâcher prise totalement, vivre dans la gratitude, le pardon et l’amour principalement envers vous-même. Cela signifie aussi abandonner le monde de la séparation, des peurs et de l’ego pour le monde de l’unité, de l’amour et du coeur.

Pratiquer Ho’oponopono n’est pas de rechercher l’abondance, le succès, la réussite ou le bonheur. Ho’oponopono est au contraire ne rien vouloir, rien désirer, lâcher prise complètement pour confier la conduite de sa vie à son âme. Vivre ainsi dans cette énergie éclairera votre chemin de vie de telle manière que tout sera changé, en vous et autour de vous. Votre vie fourmillera au quotidien de mille petits miracles qui la transformeront.

Bien à vous Dans l'amour et l'unité total

Anabel C

Posts à l'affiche